Autelbas - Barnich

 



   


Autelbas-Barnich

Origine:

Nieder-Elter en allemand. Elter  en 1214, Altare en 1223, Autere en 1257 ; Birnich en 1388, Bornich en 1600.

Habitants:

Autelbassois; Barnichois.

Histoire:

La chaussée romaine qui relie Reims à Trêves traverse le village. A l'origine, Autelbas et Barnich sont deux villages distincts.
Aux 9e et 10e siècles, Autelbas était un centre de céramique important, lié à l'activité d'une villa carolingienne. Cette céramique semble avoir connu un certain renom à l'époque car on en retrouve notamment dans la région de l'Escaut et au Grand-Duché.
En 1309, une partie des terres est affranchie selon la loi de Beaumont, formant le village de Barnich. Au milieu du 14e siècle, le château devient la maison seigneuriale de la famille d'Autel, puis le haut lieu de la résistance au régime bourguignon, menée par Huart II d'Autel, prévôt d'Arlon en 1377. La place est assiégée et ruinée en 1413, et totalement rasée, puis rétablie en 1432 par Jean Ier. Malgré des conflits familiaux, le château traverse les siècles.
Le cœur de l'ancien village de Barnich se situe autour de l'église Saint-Willibrord. Les deux villages ont été réunis au 19e siècle, lors de la construction de la fontaine-lavoir, de l'école et des locaux communaux.